Notre compte rendu

Publié le 30 Janvier 2016

Réunion publique organisée par le Commissaire-enquêteur le jeudi 28 janvier à Coussay-les-bois

Le commissaire-enquêteur a pris la parole pour expliquer le déroulement de la réunion (présentation du projet par Monsieur Liot suivi de questions/réponses avec la salle). A la tribune, autour de Monsieur Pierre Liot sont présents des représentants des Sociétés Technique Solaire et NCA Environnement ainsi que Monsieur Christophe Robbe, directeur technique de la société Liot Châtellerault. Dans la salle comble (près de 250 personnes) sont réunis des élus, des représentants d'associations et de nombreux citoyens. Le commissaire-enquêteur, devant établir un compte rendu pour la Préfète et le porteur du projet, informe que Monsieur Robbe (employé de Monsieur Liot) se chargera de la prise de notes. Stupeur dans la salle qui s'interroge sur l'impartialité d'une telle pratique pour une enquête publique !

Dans l'attente de la publication du compte rendu de l'enquêteur, vous trouverez, plus bas, le lien vers notre propre compte-rendu dont voici les conclusions :

> Le commissaire enquêteur a rappelé qu’il devait remettre un compte rendu, mais il n’a pas fait de conclusion ou de synthèse de la réunion.

> Cette réunion s’est déroulée dans le calme (les gendarmes présents sur le parking n’ont pas eu à intervenir…)

> Chacun a pu s’exprimer calmement et le ton a toujours été courtois.

> Quelques réactions de la salle devant des réponses désinvoltes de M. LIOT montrant son incompétence et son indifférence pour les riverains, l’environnement, les animaux et ses futurs employés.

> Ce débat a mis en lumière les incohérences, les erreurs, l’absence de maîtrise d’un projet à haut risque environnemental.

> L’incapacité pour l’équipe LIOT à répondre à plusieurs questions et l’approximation ou la contradiction de nombreuses réponses mettent en évidence un projet non finalisé et des risques non maîtrisés.

> Le commissaire enquêteur n’a pas joué son rôle d’ « animateur » en tendant le micro à un nouvel intervenant sans insister auprès du porteur du projet pour qu’il réponde à la question précédemment posée.

>>> lien vers notre compte rendu

à consulter :

> les conclusions de l'association VGCA sur cette réunion publique ainsi que leur nouvelle contribution au débat publique (pdf à télécharger).

Pour rappel, il est très important que vous vous exprimiez en participant à l'enquête publique, jusqu'au 5 février, par courrier, mail à l'intention du commissaire- enquêteur ou en vous déplaçant à la dernière permanence à la mairie de Coussay-les-bois le vendredi 05 février de 14 à 17h.

Rédigé par Association ASPECT

Repost 0