Publié le 18 Juin 2019

Concernant les lagunes appartenant à l'usine de conditionnement d'oeufs de Pleumartin mais situées sur la commune de La Roche-Posay, nous avions constaté, depuis plusieurs années, la présence d'écume et de mousse sur les eaux des lagunes ainsi que des odeurs nauséabondes jusque dans le bourg de La Roche-Posay.

ASPECT a donc fait réaliser des analyses et il s'avère que le seuil de la demande chimique en oxygène (DCO) est particulièrement élevé, ce qui corrobore les observations des pêcheurs et explique le manque de poissons dans la Luire. Le taux des matières en suspension (MES) se trouve supérieur de 30% à la norme autorisée.

D'autre part, les rapports annuels ICPE (installation classée pour la protection de l'environnement) de l'entreprise sont inexistants.

Nous avons alors rencontré les Maires de Pleumartin et La Roche-Posay, ainsi que le président de la GEMAPI puis le Sous-Préfet pour leur faire part de nos inquiétudes.

Le constat des autorités est en convergence avec celui d'ASPECT et une visite de l'établissement est prévue. Le Sous-Préfet a demandé la mise en conformité des rejets et un processus de surveillance est maintenant enclenché par les services de l'Etat.

 

Sur ce sujet aussi, nous restons vigilants.

Mousse à l'endroit où l'eau de la lagune est rejetée dans un fossé qui rejoindra la Luire.

Pollution de la LUIRE

Lire la suite

Rédigé par Association ASPECT

Repost0

Publié le 13 Juin 2019

Début 2019, la SCEA Les Nauds et Technique Solaire ont convoqué Michel Favreau, Maire de Coussay-les-Bois au Tribunal de Poitiers pour abus de pouvoir suite à son refus des permis de construire, celui-ci a fait appel mais le recours a été rejeté.

Plus que jamais mobilisés, nous attendons le résultat de la cour d’appel de Bordeaux qui doit se prononcer sur la validité du jugement du TA de Poitiers de juin 2017, concernant l’autorisation d’exploiter. 

 

Le suivi de l'alimentation en eau potable des communes de Mairé, Lésigny et Coussay-les-Bois reste une priorité, c'est ce que nous avons évoqué le 18 avril 2019 lors de notre rencontre avec le sous-préfet, Monsieur Jocelyn Snoeck.

 

Lire la suite

Rédigé par Association ASPECT

Repost0